Examens (F.A.Q.)

Voici quelques informations utiles sous forme de F.A.Q. pour comprendre comment le système des examens en Lettres fonctionne.

Est-ce que je peux me présenter à un examen si je n’ai pas fourni l’attestation requise pour le cours ?

Normalement, l’étudiant qui n’a pas remis son attestation dans les délais n’a pas le droit de participer à l’examen. Concrètement, votre note sera « gelée » et vous ne recevrez vos crédits qu’une fois l’attestation obtenue.

J’ai combien de temps pour effectuer un examen ou une attestation ?

Jusqu’au semestre qui suit la fin de l’enseignement. En cas d’échec, cela peut aller jusqu’à un an après la fin de l’enseignement – sauf demande spéciale.

Puis-je me désinscrire d’un examen une fois passé la période d’inscription?

Le délai officiel est disponible sur le site de la Faculté des lettres. Parfois, l’appui d’un professeur peut aider à se retirer d’un examen plus tardivement, mais plus vous vous rapprochez de la date des examens, moins vous rencontrerez de réponse positive.

J’ai le droit de recommencer un examen ou une attestation combien de fois ?

Pour chaque examen (les exercices du contrôle continu ne sont pas des examens), pour chaque attestation, on a le droit à trois tentatives ; la dernière note prévaut.

En ce qui concerne les contrôles continus, on a également le droit, après un échec, à deux nouvelles tentatives.

Est-ce que mon nombre de tentatives à un examen sera visible sur mon relevé de notes final?

Non, cela n’apparaît pas non plus lorsque vous recevez vos résultats officiels. En revanche, les équivalences apparaîtront sur le relevé final.

Si j’ai une note en dessous de la moyenne dans un demi-module, est-ce que je peux quand même avoir mes crédits pour le module entier ?

Oui. C’est la moyenne des deux demi-modules qui compte pour débloquer les 12 crédits. Si la moyenne des deux demi-modules est supérieure ou égale à 4, alors le module complet est validé. En revanche, tant que l’on a effectué un seul demi-module et que ce dernier est en échec, on ne bénéficie d’aucun crédit.

Combien peut-on avoir de modules en dessous de la moyenne ?

Pour les étudiants en bachelor, un module par discipline peut être noté entre 3 et 4 pour peu que la moyenne de la discipline concernée soit supérieure ou égale à 4.

Pour les étudiants en master, un échec dans un domaine de spécialisation conduit à une élimination de la faculté. Il n’y a pas plus de précision.

Quand faut-il s’inscrire à un contrôle continu ?

Il faut s’inscrire au semestre où l’on obtiendra sa moyenne. Donc, si le cours porte sur deux semestres, il faut s’inscrire au contrôle continu uniquement le second semestre.

Est-ce que je peux m’inscrire comme je l’entends aux examens d’août-septembre ou est-ce une session réservée au rattrapage ?

Il s’agit d’une session normale, vous pouvez décider librement de passer vos examens en juin ou en août.

Peut-on contester une note ?

Oui, on a alors trente jours pour le faire. C’est juridiquement fort compliqué, la CUAE est un organisme qui gère parfaitement ce type de dossier – la commission mixte peut servir également d’intermédiaire en cas de mésentente, mais est moins bien armée si une entente à l’amiable échoue.

Peut-on contester la présence d’un juré ou d’un enseignant particulier ?

Oui et non. En cas de conflit avec un enseignant ou avec un juré, il est possible d’en parler au doyen ou à la Commission mixte, qui peuvent intervenir, c’est à voir au cas par cas.

Est-ce que je peux être sanctionné lors de mes examens si je n’ai pas assisté régulièrement au cours ?

Les cours ex cathedra sont libres, on ne peut pas être sanctionné pour ne pas y avoir assisté.

En ce qui concerne la participation aux séminaires et aux TP, on estime en Lettres que cela ressort à la responsabilité des étudiants, mais il n’y a aucune disposition légale à ce sujet. Certains enseignants peuvent avoir des exigences concernant votre participation – en plus de l’attestation qui est obligatoire et peut faire l’objet d’un échec – dont il vaut mieux discuter avec eux si vous ne pouvez pas y répondre de façon régulière.

J’ai fait d’autres études avant, puis-je transférer mes crédits dans ces matières en crédits pour la philosophie ? (équivalences)

C’est possible, il faut en faire la demande auprès du doyen (et, concrètement, également auprès du directeur du département), les crédits doivent être en lien avec la discipline (ex. si vous avez fait de la logique à l’EPFL, on vous dispensera sans doute du cours d’introduction à la logique) et ne peuvent pas dépasser la moitié du bachelor ou du master (hors mémoire).

Qu’est-ce que l’on encourt vraiment en cas de plagiat ?

La mort, par décapitation… Plus sérieusement, cela va de l’échec de l’évaluation au renvoi de la Faculté selon le degré de sévérité – par exemple, il est possible de faire annuler votre session d’examen en entier. C’est aussi l’occasion de s’attirer l’inimitié des enseignants.

Combien de temps durent un bachelor et un master (au maximum) ?

La durée du bachelor est normalement de trois ans. Il faut avoir obtenu au minimum 24 crédits après le 2e semestre, 60 après le 4e et 90 après le 6e. Des dispositions spéciales peuvent être prises pour les personnes qui travaillent ou doivent interrompre leurs études durant leur bachelor.

La durée d’un master à 90 crédits est de six semestres (trois ans) maximum – hors dispositions spéciales. La durée d’un master à 120 crédits (avec spécialisation) est de huit semestres (quatre ans) maximum – hors dispositions spéciales.