Conférences des étudiant-e-s

Cette année, les conférences des étudiant-e-s auront lieu le vendredi 13 avril 2018 de 12h30 à 16h00 à la salle Colladon (rue Daniel-Colladon 2).

Le cycle de conférences permet aux étudiants d’exposer un travail rédigé dans le cadre d’un séminaire ou un projet de recherche comme un mémoire ou un petit mémoire. Si vous êtes intéressés à participer en tant que conférenciers, veuillez contacter Magalie ou Roman. Nous encourageons en particulier les étudiants en fin de Bachelor ou en Master à participer à cette activité. (LES INSCRIPTIONS SONT CLOSES)

Les étudiants de philosophie ainsi que les membres du département et toute autre personne intéressée sont les bienvenus pour assister aux conférences. Un apéritif suivra les conférences.

Programme

12h30 -13h30 Émotion, Fiction et Interaction Magalie Schor (UNIGE)

« S’émouvoir d’un roman, d’un film, d’une pièce de théâtre ou d’un jeu-vidéo, fait partie intégrante de ce pourquoi nous apprécions nous plonger dans des œuvres de fiction. Pourtant, on constate que les réactions émotionnelles suscitées dans de tels contextes fictionnels différent significativement d’une manière ou d’une autre de nos émotions ordinaires. D’une part, des études empiriques récentes soutiennent que, toutes choses étant égales par ailleurs, nos réactions émotionnelles aux stimuli fictionnels sont systématiquement moins intenses que nos réactions émotionnelles aux stimuli réels. D’autre part, on constate que, généralement, s’émouvoir du sort d’un personnage fictionnel ou d’une personne réelle ne motivent pas à l’action de la même manière. Et même si aujourd’hui rares sont les philosophes qui osent encore soutenir que nos réponses affectives aux fictions ne sont que des quasi-émotions, demeure la question de savoir pourquoi nos émotions semblent ainsi différer suivant les contextes fictionnels ou ordinaires dans lesquels elles sont suscitées. Je soutiendrai qu’en réalité, nos émotions fictionnelles ne sont pas significativement différentes de nos émotions ordinaires et que les dissimilarités que l’on peut constater s’expliquent mieux par une distinction entre contextes interactifs et non-interactifs plutôt que fictionnels et non-fictionnels. »

13h45 – 14h45 Microaggressions: Défense d’une Approche Idéalisée Lara Jost (UNIGE)

« Comment détermine-t-on qu’une microaggression a eu lieu? Deux approches principales peuvent être distinguées: l’approche subjective de Sue et l’approche objective de Friedlander. Je vais défendre que l’approche subjective est la meilleure stratégie. Cependant l’approche de Sue n’est ni suffisante ni nécessaire pour déterminer si une microaggression a eu lieu ou non. Pour cette raison, je propose une nouvelle approche idéalisée des microaggressions inspirée de la littérature sur le well-being qui consiste à dire qu’une microaggression a lieu quand un agent juge de manière idéale qu’elle a lieu. Le jugement idéal quant à savoir si une microaggression a lieu est celui que l’agent formerait s’il avait les informations factuelles correctes à propos de la situation, et ce jugement est formé de manière autonome par l’agent. Cette nouvelle approche est discutée et je montrerai ses avantages face à l’approche objective de Friedlander, afin de prouver qu’il faut abandonner l’approche objective afin de refléter au mieux l’expérience des agents qui sont la cible de microaggressions. »

15h00 – 16h00 Responsibility of the excluded third Lulgjin Spanca (UNIFR)

« The aim of my speech will be to build an ideal theoretical construct, which will not be applied in practice, because man as a moral subject never has the connection between a rational being, living in the theoretical world and a empirical being, living in a practical world. In a walk of thoughts, I try to impose total responsibility on man for his existential existence in this world. The results confirm in large part my assumption: Man is responsible for what he does. But also for what he doesn’t do. My conclusions go beyond my theoretical assumptions: Three strict moral consequences will arise in society. »

 

Publicités